Les grandes Vacances, le dessin animé

J’ai découvert ce dessin animé qui date de 2015 grâce à sa rediffusion dans le cadre du confinement.Vu le sujet j’ai hésité à le faire regarder aux Crapouilles. Mais ils s’intéressent tous les deux à la guerre, je pense que j’ai du les contaminer avec ma passion de l’histoire.

les-grandes-grandes-vacances-aLe sujet est difficile, il raconte le quotidien de deux enfants Ernest et Colette qui passent la seconde guerre mondiale chez leurs grands-parents en Normandie. Ce dessin animé est très bien fait, tous les sujets sont abordés, les prisonniers (le papa d’Ernest et Colette est fait prisonnier), l’occupation allemande (dans leur village), les juifs (une de leur copine doit porter l’étoile jaune).

Il est conseillé à partir de 8 ans mais mes Crapouilles de 4 et 6 ans ont vraiment aimé et ont été très intéressés.  Ce qui est très bien fait c’est dans les scènes où il peut y avoir de la violence tout est suggéré rien n’est montré.

Vous pouvez le retrouver sur Youtube.

Résumé

Été 1939. Ernest, 11 ans, et Colette, 6 ans, deux petits Parisiens, sont en Normandie, à Grangeville, chez leurs grands-parents, Mamili et Papilou. La guerre éclate et la décision est prise de les tenir éloignés de Paris, le temps de « voir venir ». Ce week-end se prolongera pendant les cinq années de la guerre, se transformant en « grandes grandes vacances »… Parachutés à la campagne, un monde qui leur est totalement étranger, Ernest et Colette découvrent une nouvelle vie loin de leurs parents. Ils vont devoir trouver leur place parmi les enfants du village et composer avec les inquiétudes des adultes. Ils seront également confrontés à l’exode, à l’Occupation allemande, aux réquisitions, aux privations, à la perte d’êtres chers. Ils vont grandir, résister à leur manière et s’adapter alors que tous leurs repères sont bouleversés.

2 réflexions sur “Les grandes Vacances, le dessin animé

  1. J’ai découvert le dessin animé « Les Grandes grandes Vacances » à sa sortie je crois, j’avais environ 10-11 ans, j’avais adoré. C’est assez bien expliqué et absolument pas violent. Ernest et surtout Colette et son cochon sont très attachant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s