Calendrier de l’avent 204 – 15 : Le Menuisier

menuisierLe menuisier est un professionnel qui travaille traditionnellement le bois. Sa discipline professionnelle est la menuiserie. Il réalise les portes, les fenêtres, les parquets et boiseries dans le bâtiment, les meubles et les sièges. Il peut également assurer leur pose. Il fournit avant tout une prestation sur mesure en fabrication, mais aussi en agencement en bois massif (de cuisine, de placard) et en petite serrurerie.

 

Dans ma généalogie

J’ai de nombreux menuisier dans ma généalogie, ils étaient en Champagne-Ardenne, dans l’Aisne et en Lorraine.

Isidore Erasme GARNIER (sosa 26)1841-, fils de Jean-Baptiste Alexandre et Antoinette VIARD, marié avec Catherine, Théodore BOUSSEL

  • Né le 10 juillet 1841 – Uruffe(54)

 Jean-Pierre SOILLE (sosa78) 1810-1886, fils de Jean et Jeanne Marie, Antoinette MILET, marié avec Marie-Josèphe COLLIGNON

  • Né le 27 novembre 1810 – Sommauthe(08)
  • Décédé le 2 mai 1886 – Reims (51)

 Jean-Baptiste Alexandre GARNIER (sosa52) 1805-, fils de Charles et Elisabeth PETITBIEN, marié avec Antoinette VIARD

  • Né le 8 prairial an XIII (28 mai 1805) – Lamarche (88)

 Thomas MARQUE (sosa 390) fils de Charles et Barbe DALY, marié avec Marie QUIDOT

Louis MASSIOUX (sosa 150)1768-, fils de Jean et Aude Marie MACON, marié avec Josephine Jacqueline HENON

Charles LURQUIN (sosa 912) ca 1703-1766, fils de Gilles et Marguerite LEMAIRE, marié avec Catherine, Cécile GEOFFROY

  • Né vers 1703
  • Décédé le 23 janvier 1766 – Boursault (51)

Pierre Joseph BRASSEUR (sosa 236) †1829, marié avec Marie Louise DESQUILBET

  • Né à La Neuville-aux-Joûte (08)
  • Décédé le 26 avril 1829 – Saint-Michel (02)

Nicolas, Honoré GARNIER 1839-, fils de Jean-Baptiste Alexandre et Antoinette VIARD, marié avec Marie, Françoise, Coralie BERTIN

  • Né le 23 décembre 1839 – Uruffe (54)

Claude, Théophile GARNIER 1835-, fils de Jean-Baptiste Alexandre et Antoinette VIARD

  • Né le 21 août 1835

Marie-Joséphine Massioux-Pailliette-Juste (1841-1864)

Marie-Joséphine est née en l’an de grâce 1841 à Laon. Elle est alors la fille naturelle de Constance Massioux. Deux semaines après sa naissance, elle est reconnue par son père François Pailliette. Ses parents a priori ne se marieront jamais. Son père vivant à Soissons, il consentira à son mariage via un notaire en 1860. Elle sera couturière comme sa mère et aura quatre enfants, Henri, Alexandre, Emilie et Marie-Louise de son mari Aimé Juste, un peintre comme son père. Elle est décédée à l’âge de 23 ans à Saint-Quentin des suites d’un accouchement, précédant sa petite Marie-Louise de deux jours.

Source : BIU santé Descartes
Source : BIU santé Descartes

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑