Y comme halarY

HalarY comme halarY

Origine (source geneanet)

Porté dans le Limousin (23, 87), c’est une variante de Alary, qui est luis même une autre forme d’Alaric portée dans l’Aveyron et le Tarn.

Alaric se rencontreé surtout dans le Sud, c’est un nom de personne d’origine germanique (ala = tout + ric = puissant).

Y comme halarY

Dans ma généalogie

La première à porter ce nom est Marie-Anne (sosa 19). Cette famille est originaire de la Creuse, ils sont montés à Reims au début du 20e siècle. Dans la grande majorité  ils étaient cultivateurs ou maçons. Vincent a eu un destin particulier car il a été soldat de nombreuses années, vous trouverez son portrait ici.

Y comme halarY

X comme M. X

X comme M. X

Comme dans toute généalogie, il m’est arrivé plusieurs fois de croiser M. X comme père. C’est un homme en général insaisissable qui sévit dans plusieurs régions.

Dans ma généalogie :

Il est ainsi le père de :

  • Jean AUFILS né le 18 septembre 1826 à Marigny (Allier)
  • Paulette AUBRY née le 10 juin 1913 à Vitry-le-François (Marne). Son cas est particulier car la mémoire familiale a oublié le vrai nom de M. X qui même si il n’a jamais reconnu sa fille a toujours vécu avec la mère de celle-ci.

Par trois fois il s’est démasqué en donnant un nom à ses enfants dans un temps plus ou moins long après leur naissance :

  • Marie-Joséphine PAILLIETTE est née Marie-Joséphine MASSIOUX le 5 février 1841 à Laon (Aisne), elle a été reconnue par son père le 16 février.
  • Louis, Zéphir, Marceau DUMONT est né Louis, Zéphir, Marceau CORBISET le 31 octobre 1883 à Lehaucourt (Aisne). Il a été reconnu lors du mariage de ses parents en 1888.
  • Louis, Joseph CORBISET est né Louis Joseph SAVREUX le 2 janvier 1855 à Bellenglise (Aisne), il fût reconnu plus tard par son père.
X comme M. X

W comme Wallon

W comme Wallonallon

Origine (source Geneanet)

Désigne une personne originaire de Wallonie, plus exactement de la Belgique romane. On trouve surtout au moyen âge la forme Wallo, qui vient du terme germanique walh servant à désigner les personnes vivant à l’ouest du Rhin.

Wallon est classé au 34367ème rang des noms de famille en France

Dans ma généalogie

Je n’ai qu’une seule personne portant ce nom, c’est le second mari de ma grande-tante Germaine Royer.

W comme Wallon

V comme Volondat

V comme Volondatolondat

Origine (source Geneanet)

Nom rencontré dans le Limousin. Semble correspondre au français volonté. Surnom donné à un homme volontaire ?

V comme Volondat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ma généalogie

 

La première à porter ce nom est ma grand-mère paternelle. Mes VOLONDAT sont originaires de la Creuse et de Haute-Vienne. Ils ont migrés vers Reims aux alentours de la première guerre mondiale.

Ils étaient maçons ou cultivateurs.

V comme Volondat

T comme Tocquart

T comme Tocquartocquart

Origine (source Geneanet)

Tocquart est classé au 202637ème rang des noms de famille en France. Il semble être porté principalement dans l’est de la France.

Il existe plusieurs orthographes : Toquart Thocquart Tocquard Toquard

T comme Tocquart

Dans ma généalogie

J’ai très peu d’informations sur cette branche que je dois encore explorer. La première à porte ce nom est Catherine mon sosa 399. Mes TOCQUART sont originaires de Meurthe-et-Moselle

T comme Tocquart

S comme Souëf ou Soif

S comme Souëf ou Soifouëf ou Soif

Origine (source Genealogie.com) :

Souëf est un nom présent en Normandie, a désigne en ancien français doux, agréable, surnom.

Extrait du livre Glossaire de la langue romane de Jean Baptiste Bonaventure de Roquefort

Extrait du livre Glossaire de la langue romane de Jean Baptiste Bonaventure de Roquefort

Souëf est classé au 364881ème rang des noms de famille en France

Je l’ai croisé par moment écrit SOIF, il semble que cela vienne de la manière de le prononcer en Gallo (Langue d’oïl parlée en haute-Bretagne)

souef_carte1

 

Dans ma généalogie

Il n’existe pas de sosa négatif mais comme je suis le n° 1 dans mon arbre et que ma fille porte aussi ce nom (avec celui de son père), je ne vais vous parler de cette branche qu’à partir de mon grand-père Georges décédé cet hiver.

Les Souëf ne sont arrivés à Reims qu’après la première guerre mondiale.  Mon arrière-grand-père a suivit mon arrière-grand-mère. Celle-ci a été évacuée à Rennes pendant la guerre, ville dans laquelle elle rencontra Ambroise. Ils s’y sont mariés en 1918, puis ils se sont installés à Reims ensuite.

Tous les ancêtres d’Ambroise étaient bretons soit d’Ille-et-Vilaine, soit des Côtes-du-Nord comme on disait à l’époque pour les Côtes-d’Armor.

Ils étaient Tailleur d’habits, Serrurier, Marchand ou encore Perruquier. Comme vous le voyez ils ont exercé des métiers très variés. L’un d’entre eux René Julien SOIF, fût même soldat de Napoléon, je reviendrais sur son parcours plus en détail lors d’un prochain billet.

S comme Souëf ou Soif

R comme Royer

R comme Royeroyer

Origine (source Geneanet)

Il peut s’agir d’un nom de personne d’origine germanique, Hrodhari (hrod = gloire + hari = armée). Mais, dans certaines régions, c’est aussi un fabricant de roues (variante de Rouyer). C’est dans l’Est que le nom est le plus répandu (54, 52).

Royer est classé au 2932090ème rang des noms de famille en France

R comme Royer

Dans ma généalogie

 

Le premier à porter ce nom est mon grand-père maternel Pierre (sosa  ). C’est une branche où je remonte assez loin, mais il semble difficile d’aller plus loin que Nicolas Royer car plusieurs autres cousins généalogistes se sont penchés sur cette famille et tout le monde est bloqué au même point.

Ils sont originaires de Lorraine et de Haute-Marne. Ils étaient Sabotier, Boisselier, Sculpteur (tailleur de pierre) ou horticulteur.

R comme Royer