Les Monuments aux morts d’Alfred Royer

Papier_entete_St_ARoyerJ’ai été contactée par Laura une étudiante qui rédige un mémoire sur les monuments aux morts de Meurthe-et-Moselle. Et il se trouve que mon arrière-grand-père Alfred Royer, dont je vous ai déjà parlé en a réalisé plusieurs. J’avoue que je le savais vaguement mais je n’avais aucune idée des villages pour lesquels il avait réalisé ses oeuvres. Et Laura m’a envoyé un vrai trésor les croquis qu’il a réalisé pour quatre villages. Imaginez mon émotion quand j’ai découvert sa signature sur ces croquis. Lire la suite

Où est décédé Jean-Baptiste Garnier ?

Wanted_GarnierJBJean-Baptiste est mon sosa n° 52. Je n’arrive pas à savoir où il est mort. J’ai déjà passé pas mal de temps à explorer les tables des lieux où je sais qu’il a habité. C’est d’ailleurs comme cela que je suis tombée sur l’acte de décès de son frère François mort au bagne en Guyane en 1859.

Il est né à Lamarche (Vosges) le 8 prairial an XIII et s’est marié, contre l’avis de sa mère, avec Antoinette Viard à Uruffe (Meurthe-et-Moselle) le 29 octobre 1834. Les trois enfants que je lui connais pour le moment sont nés à Uruffe. Il vivait encore à Uruffe lors du mariage de son fils Isidore en 1875.

Extrait du mariage d'Isidore Garnier et de Catherine Boussel à Vaucouleurs (55)

Extrait du mariage d’Isidore Garnier et de Catherine Boussel à Vaucouleurs (55) le 26 janvier 1875

A moins qu’il ne soit décédé centenaire je ne comprends pas pourquoi je ne trouve pas son décès à Uruffe, ni même à Vaucouleurs (au cas où j’avais vérifié). Je sais que nous sommes tous dans le même cas quand je le cherche sur Geneanet, personne n’a sa date de décès.

lieux_GarnierJB

Lieux où a vécu Jean-Baptiste GARNIER

T comme Tocquart

T comme Tocquartocquart

Origine (source Geneanet)

Tocquart est classé au 202637ème rang des noms de famille en France. Il semble être porté principalement dans l’est de la France.

Il existe plusieurs orthographes : Toquart Thocquart Tocquard Toquard

T comme Tocquart

Dans ma généalogie

J’ai très peu d’informations sur cette branche que je dois encore explorer. La première à porte ce nom est Catherine mon sosa 399. Mes TOCQUART sont originaires de Meurthe-et-Moselle

T comme Tocquart

R comme Royer

R comme Royeroyer

Origine (source Geneanet)

Il peut s’agir d’un nom de personne d’origine germanique, Hrodhari (hrod = gloire + hari = armée). Mais, dans certaines régions, c’est aussi un fabricant de roues (variante de Rouyer). C’est dans l’Est que le nom est le plus répandu (54, 52).

Royer est classé au 2932090ème rang des noms de famille en France

R comme Royer

Dans ma généalogie

 

Le premier à porter ce nom est mon grand-père maternel Pierre (sosa  ). C’est une branche où je remonte assez loin, mais il semble difficile d’aller plus loin que Nicolas Royer car plusieurs autres cousins généalogistes se sont penchés sur cette famille et tout le monde est bloqué au même point.

Ils sont originaires de Lorraine et de Haute-Marne. Ils étaient Sabotier, Boisselier, Sculpteur (tailleur de pierre) ou horticulteur.

R comme Royer

E comme Elophe

Elophe

C’est un ancien nom de baptême (latin Eliphius d’étymologie peu claire, peut-être une autre forme d’Eligius, qui a donné Eloi). Le nom a été popularisé par un martyr du IVe siècle à qui l’on aurait tranché la calotte crânienne. Une commune des Vosges s’appelle Saint-Elophe (également Saint-Eliph, 28). On le trouve a priori principalement en Lorraine.

Dans ma généalogie

Les informations que je détiens pour le moment me permettent de situer mes ELOPHE à Vaucouleurs (Meuse) et Ecrouves (Meurthe-et-Moselle). Ils sont pour la grande majorité vignerons. Grâce à un cousin qui a travaillé sur cette branche je remonte vers 1600. La première de ma généalogie à porter ce nom est Marguerite (sosa 51).