B comme Baptiste, Jean-Baptiste

AZ2017_B

Le frère de l’accusé se nomme Jean-Baptiste. Il est né à Lamarche le vingt-huit mai mil huit cent cinq et s’est marié, contre l’avis de leur mère, avec Antoinette Viard à Uruffe le ving-neuf octobre mil huit cent trente-quatre. Jean-Baptiste et Antoinette ont eu au moins quatre enfants tous nés à Uruffe. Jean-Baptiste est devenu menuisier. Son fils aîné Claude a choisi la profession de boucher, Honoré celle de menuisier enfin Isidore est cultivateur. La fille Sophie elle a épousé un cultivateur. Jean-Baptiste est encore vivant lors de ces évènements, il ne décédera qu’en mil huit cent quatre-vingt-huit.

AZ2017_genea_B

A comme Accusé

AZ2017_A

L’accusé se nomme François, Louis, Augustin Garnier il est né le 2 décembre mil huit cent deux à Lamarche dans les Vosges de Charles et Elisabeth Petitbien. Charles était huissier audiencier près du tribunal de Neufchâteau. C’est-à-dire qu’il était chargé d’appeler les causes à l’audience. Charles et Elisabeth se sont mariés à Uruffe en Meurthe le huit juin mil sept cent quatre-vingt-treize. Charles est décédé en mil huit trente-quatre à Lamarche, et Elisabeth en mil huit cent quarante-six à Uruffe. Les parents de l’accusé n’ont eu a priori que deux fils. François semble être leur fils aîné. Celui-ci est devenu manœuvre puis journalier.

AZ2017_genea_A