Nicolas Viard et Marie Colas

Nicolas Viard est né le 20 juin 1771 à Uruffe en Meurthe-et-Moselle, il est mon sosa 106 c’est à dire mon aïeul à la 6è génération.

Baptême de Nicolas Viard en 1771. Source AD 54 [en ligne]

Il est le fils de François, un cultivateur et de sa femme Marie-Anne DUFOUR. Il est le sixième de leurs sept enfants.

Localisation d’Uruffe en Meurthe-et-Moselle

Uruffe est un petit village qui compte moins de 600 habitants. A cette époque les villageois sont principalement cultivateurs ou vignerons. Cependant Nicolas deviendra cordonnier.

Il épouse le 2 mars 1803 à Uruffe Marie COLAS la fille d’un vigneron Louis COLAS et d’Elisabeth FRINGANT.

Acte de baptême de Marie Colas – Source AD 54 [en ligne]

Marie est la seule fille de ce couple qui a cinq enfants. Elle est aussi la petite cousine de la femme de son frère Claude.

Liens familiaux entre les deux couples Viard-Colas

Nicolas et Marie auront huit enfants.

Les enfants de Nicolas et Marie

Geneviève 1803-1803 

Antoinette « Jeanne » 1805-1859

Antoinette est née le 31 mai 1805. Elle commence sa vie administrative d’une drôle de manière. Sur son acte de naissance elle est de sexe masculin et prénommée Jeanne. C’est d’autant plus étonnant qu’au moment de sa naissance c’est son oncle Gratien VIARD qui était le maire.

Extrait de l’acte de naissance de Antoinette « Jeanne » en 1805 – Uruffe – Source AD54 [en ligne]

En tout cas cette erreur l’aura obligée à passer devant le tribunal pour se marier avec Jean-Baptiste GARNIER.

Extrait de l’acte de mariage citant le jugement du tribunal de Toul

Ce mariage a failli ne jamais avoir lieu car la mère de Jean-Baptiste n’a jamais consenti à donner son accord. Après avoir envoyé trois demandes par notaires entre mars et mai 1834 ils purent finalement se marier en octobre Jean-Baptiste étant majeur.

Extrait de l’acte de mariage citant le refus de consentement d’Elisabeth Petitbien

Je me suis longtemps posé la question de ce refus. Je viens de découvrir que le maire d’Uruffe juste avant Gratien VIARD (oncle de la marié ici) était Dominique PETITBIEN (grand-oncle du marié). Y-a-t-il eu un conflit entre les deux familles à cause de cela?

Jean-Baptiste était menuisier et Antoinette manœuvre. Ensemble ils auront quatre enfants : Claude (1835), Sophie (1837), Nicolas (1839) et Isidore (1841).

En 1858 le frère de Jean-Baptiste, François a assassiné un colporteur (J’ai parlé de lui lors du Challenge AZ 2017). Il fût pour cela condamné au bagne. Après cela il semble que Jean-Baptiste ait essayé de s’occuper de certains de ses neveux et nièces. Je le retrouve témoin dans au moins un mariage. Cependant il dût le faire seul car Antoinette décède le 21 novembre 1859. Jean-Baptiste survivra plusieurs années à sa femme et ne se remariera pas. Il décède toujours à Uruffe le 7 mars 1888.

 Dominique 1807-1876

Dominique est né le 11 novembre 1807.

Il deviendra charpentier puis cultivateur. Avec deux de ses frères André et François ils s’installent à Moncel-sur-Seille un village à 70 kilomètres d’Uruffe.

C’est dans ce village qu’il se marie le 29 septembre 1841 avec Marguerite Cécile ESCAL. Il vivait déjà dans ce village à son mariage. Ils auront a priori trois filles : Cécile Amélie (1846), Eugénie Amélie (1850) et Marie Marguerite Cécile (1858).

Dominique décède le 25 février 1876. Sa femme lui survivra quelques années. Marguerite décède le 3 mars 1882.

Acte de décès de Dominique – Source AD 54 [en ligne]

Claude 1809- 1883

Claude est né le 4 décembre 1809.

Acte de naissance de Claude – Source AD 54 [en ligne]

Il deviendra cordonnier.Il épouse le 25 janvier 1835 Marie-Anne BOURGUET. Ensemble ils auront quatre enfants : Dominique (1835), Louis (1837), Anne-Marie, Zélie (1841) et Anne Delphine (1844).Marie-Anne décède le 19 janvier 1866.Claude se remarie le 14 juin 1868 avec Rose Gabrielle LATAILLE.

Il décède le 23 mai 1883.

Acte de décès de Claude – Source AD 54 [en ligne]

 André 1812-1892

André est né le 26 aout 1812.

Acte de naissance d’André – Source AD 54 [en ligne]

Il deviendra charpentier mécanicien. Comme son frère ainé Dominique, il s’installe à Moncel-sur-Seille. Il y vivait déjà au mariage de son frère en 1841. Il épouse le 14 octobre 1846 Anne-Françoise BLANPIED. Ensemble ils auront trois enfants : Marguerite Emilie (1849), Ernest (1851) et Léopold (1857). André décède le 19 aout 1892 il est déjà veuf.

Acte de décès d’André – Source AD 54 [en ligne]

Nicolas 1816-1840

Nicolas est né le 22 aout 1816.

Acte de naissance de Nicolas – Source AD 54 [en ligne]

Il deviendra vigneron propriétaire et ne se mariera jamais. Il décède le 26 juillet 1840 à seulement 23 ans.

Acte de décès de Nicolas – Source AD 54 [en ligne]

Louis 1819-1867

Louis est né le 21 octobre 1819.

Acte de naissance de Louis – Source AD 54 [en ligne]

Il deviendra peintre en bâtiment. Il épouse le 22 avril 1846 Rosalie Félicité FRANCOIS. Ensemble ils auront cinq enfants : Arthur Dominique (1847), Théophile Anatole (1849), Marie-Ernestine (1851) Anatole (1853) et Charles François (1861). Tous les enfants sont nés à Uruffe.

Je ne sais quand mais le couple s’installe à Paris. Louis y décède le 22 juin 1867 dans le 7è arrondissement.

Acte de décès de Louis – Source Archives de Paris [en ligne]

Sa femme alors sans profession devient ménagère. Elle décède toujours à Paris le 28 février 1891. Elle vivait alors dans le 13è arrondissement.

François 1824-1896

François est le dernier de la fratrie. Il est né le 27 mars 1824. 

Acte de naissance de François – Source AD 54 [en ligne]

Il devient ouvrier du bois, puis tonnelier.Il épouse à Moncel-sur-Seille Barbe, Marguerite DECHEZ le 5 juin 1855. Je ne leur ai trouvé qu’un enfant : Alfred (1858). François décède le 4 février 1896.

Moncel-sur-Seille

Il est à noter que les trois frères qui se sont installés à Moncel-sur-Seille avaient tous les trois des métiers en rapport avec le bois. Je n’ai pourtant rien trouvé dans l’histoire de cette commune ayant un rapport spécifique à l’industrie du bois. 

Localisation d’Uruffe et Moncel-sur-Seille

Les parents

Nicolas, le père décède le 4 juin 1839 manquant ainsi quasiment tous les mariages de ses enfants.

Acte de décès de Nicolas – Source AD 54 [en ligne]

Marie lui survivra que quelques années sans se remarier elle décède quant à elle le 12 mars 1844.

Nicolas aura semble-t-il était très lié avec deux de ses frères Gratien et Claude. En effet, on peut voir au fur et à mesure des mariages ou naissances que chacun est régulièrement le témoin de l’un ou l’autre.

La suite

Maires d’Uruffe

Gratien ayant été maire d’Uruffe entre 1805 et 1812 il a lui-même rédigé quasiment tous les actes concernant sa famille durant cette période. Plus tard deux Claude VIARD apparaissent, j’aimerais réussir à identifier qui ils sont car j’ai 4 Claude dans la famille. De même les FRINGANT, PETITBIEN, LAURENT et SIMONIN sont potentiellement liés à cette famille.

2 réflexions sur “Nicolas Viard et Marie Colas

  1. Pingback: Charles GARNIER et Elisabeth PETITBIEN |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s