Mon week-en en séminaire de Paléographie

Mon week-en en séminaire de Paléographie

Comme j’ai été sage l’an passé, le père noël m’a offert un atelier de paléographie avec la Revue française de généalogie. Pour rappel, la paléographie est l'étude des écritures manuscrites anciennes. C’est une transcription et non une traduction d’un texte ancien.

Cela m’a vraiment attirée car j’en avais marre d’être frustrée à ne pas pouvoir déchiffrer certains actes et à me dire qu’ils pouvaient contenir des informations très intéressantes pour ma généalogie. J’avais par moments l’impression que « ma tête était tournée du côté des reins » (spéciale dédicace aux autres stagiaires).

Pour ceux qui ne le connaitraient pas le stage été animé par Pierre-Valéry Archassal, un spécialiste de la généalogie et encore plus de la paléographie. Très bon pédagogue de mon point de vue. En effet, il réussi l’exploit de ne pas nous démoraliser et de ne pas nous rendre compte du temps qui passe.

Voici le programme qui était indiqué : « Au cours de la formation, les stagiaires mettent en pratique des méthodes et des outils pour parvenir à lire sans difficulté des actes des XVIe et XVIIe siècles. Sur la base de textes sélectionnés pour leur qualité pédagogique, la formation se déroule de manière progressive en remontant le temps et en augmentant le degré des difficultés à surmonter. Les outils pédagogiques, par leur variété, permettent d’appréhender tout le champ documentaire de l’histoire des populations (état civil, actes notariés, registres paroissiaux, documents fiscaux, militaires, etc.). »

Mon week-en en séminaire de Paléographie

Nous étions un petit groupe de 6 personnes ce qui est vraiment intéressant car cela permet à tout le monde de participer. Je vous avoue que j’y suis allée un petit peu à l’aveugle n’ayant vraiment aucune idée de mon niveau. Dès le deuxième texte j’ai presque eu envie de me sauver en courant ! J’avais l’impression que c’était beaucoup trop difficile. Puis Pierre-Valéry nous a donné des conseils, des astuces. Il a essayé de nous « réapprendre à lire » comme il dit. Et c’est vrai qu’en avançant dans chaque texte on finissait par se faire à l’écriture de la personne et cela devenait un peu plus compréhensible. Mais au final quand on commençait à se sentir à l’aise avec une écriture le texte était terminé et l’on passait à une écriture encore plus difficile !!! Heureusement pour nous le stagiaire chargé de la lecture était systématiquement épaulé par les autres. A certains moments la lecture est devenue presque collégiale. Entre les abréviations, les notes tironiennes (on dirait de la sténo, je suis presque sûre que ma grand-mère ne serait pas perdue elle!) et le contexte de chaque document nos cerveaux ont chauffé.

Ce week-end a été très intense et très instructif. Dès que j’aurais le temps il faudra vraiment que je me plonge dans mes documents pour appliquer ce que j’ai appris. De là à envisager le niveau 2, il va déjà falloir me laisser le temps de digérer le niveau 1 et de l’appliquer, mais ce n’est pas impossible. Je n’en suis pas encore à déchiffrer des actes très anciens mais les pistes que j’ai eu lors de ce cours vont déjà bien m’aider. Je vais garder bien précieusement le support de cours pour m’y référer dès que j’en aurais besoin.

En ce qui concerne l’ambiance, le cours est vraiment très convivial. C’était un vrai échange entre généalogistes passionnés. Je tiens à remercier tous mes co-stagiaires, pierre-Valéry, sans oublier Charles (rédacteur en chef de la revue française de généalogie) qui s’est occupé de toute l’intendance : chouquettes, thé et restaurants. Pour ce week-end j’ai un dernier remerciement destiné à Brigitte qui malgré le fait qu’elle ne participait pas à cette session (l’ayant déjà suivi) m’a logée samedi soir.

Si vous voulez connaitre l'avis d'un autre stagiaire, allez lire le compte rendu "Atelier de paléographie niveau 1 – Retour à chaud 1/2" de @Jimbo sur son site D'Averne et d'Armorique

11 réflexions sur “Mon week-en en séminaire de Paléographie

  1. Merci pour ce compte-rendu Céline. Cela me donne bien envie de faire cette formation ! Peut-être l’année prochaine s’il y a encore une session sur un week-end. Elise

  2. Merci Céline, Comme je l’ai écrit également à Jimbo Généalogie… Je pense sérieusement à suivre le prochain stage. En tout cas, vous nous donnez envie de le faire ! Bonne journée

  3. Merci Céline pour ces impressions à chaud ! C’est très sympa et encourageant pour les futurs stagiaires ! Rdv à l’automne pour le niveau 2 alors ? 😉

  4. J’attendais ton billet pour mettre le lien sur le mien. En tout cas, ravi de voir que ce stage t’a plus autant que moi. Malgré les encouragements de Pierre-Valery, on va digérer un peu avant d’envisager le niveau 2. Mais je le ferais un jour assurément. Il faut juste être encore sage cette année. 😉

  5. Bonjour Céline je confirme tes propos ,ayant fait il y a déjà 2 ans même stage. Ce fut très intéressant et très enrichissant. Je compléte ton article en ajoutant que Pierre Valery complète son atelier avec des notions d’histoire, celle avec un grand H, celle de la langue voire les traditions. Et c’est ce qui a je pense encore le plus passionné les paléographes en herbe. A bientôt alors pour le niveau 2? Benoit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s