Une feuille Ouvrier peintre

ChallengeAZ_OAimé Juste est né à Saint-Quentin dans l’Aisne en 1833 d’Aimé Juste et d’Eusèbe Julien tous deux travaillant dans le milieu de la filature. Lui sera ouvrier peintre en bâtiment.

En 1860, il épousera à Laon Marie-Joséphine Pailliette dont il aura 4 enfants : deux garçons Henri et Alexandre, et deux filles Emilie et Marie-Louise. Mais ses deux filles et sa femme vont mourir très rapidement.

Il déménage à Reims, en 1864 ou 1865, où il se remarie avec Flore Pérosine dont il aura deux filles : Joséphine et Philomène.

Il décédera à l’hospice des petites sœurs des pauvres à Reims en 1894.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Aperçu de la généalogie

Nom: JUSTE Aimé
Parents: JUSTE Aimé et JULIEN Eusèbe
Femme : PAILLIETTE Marie-Joséphine / PEROSINE Flore

Arbre descendant:

  1. JUSTE Aimé
  2. JUSTE Alexandre
  3. JUSTE Blanche
  4. SOUEF Georges
  5. SOUEF Jean-Jacques
  6. Moi

Une réflexion sur “Une feuille Ouvrier peintre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s