57 couples passés à la question

Ces 57 couples sont mes ancêtres en ligne directe de la génération 4 ( mes AAGP) à la génération 7. Ils ne sont que 57 au lieu de 60 car j’ai un couple d’arrière-arrière-grand-parents qui était cousins germains. Ces couples sont ceux que j’ai décidé d’étudier pour écrire l’histoire de ma famille. C’est sans compter leurs frères et sœurs sur lesquels j’effectue également mes recherches. Lire la suite

J’ai un rêve généalogique

J’ai un rêve, et mon rêve est moins ambitieux que celui du révérend King, c’est un rêve généalogique : écrire l’histoire de ma famille.

Enfin quand je dis l’histoire, je n’ai pas la prétention de pouvoir tout raconter.

Jusqu’où remonter ?

Après avoir lu le blog d’Elise et le livre d’Hélène, j’ai réfléchit aux bornes que je devais établir. Aller au delà de la Révolution me paraît compliqué. Déjà en partant de mes arrières-grand-parents, j’ai déjà quatre générations.

J’ai donc commencé à faire la liste de mes sosas. J’ai la chance d’avoir tous les noms pour les générations qui m’intéresse dans ce projet. Par contre, je me suis rendue compte que je n’avais pas forcément les actes correspondant.

De qui parler ?

Une question s’est posée, vais-je rester sur mes sosas où élargir aux frères et sœurs? Et puis par déjà deux fois, j’ai croisé au cours de mes recherches généalogiques deux frères de mes sosas qui on eu des destins intéressants à raconter : un titulaire de la Légion d’honneur et un bagnard. Donc je vais élargir mon champ de recherche aux frères et sœurs.

Élargir mon champ de recherche

Il faut que j’apprenne à utiliser d’autres archives que les BMS. En effet je trouverais des informations intéressants dans les fiches matricules ou les actes notariés qui seraient éventuellement disponibles. Je sais déjà que j’ai des contrats de mariages et des jugement de tribunaux à récupérer.

M’organiser

carnetsPour savoir où j’en suis dans mes recherches, j’utilise un petit carnet, chaque sosa ayant sa page. J’utilise la méthode de Sophie pour m’y retrouver. Je pense aussi utiliser le tableau qu’Elise a créé et qu’elle a mis en ligne sur son blog.

Pour raconter leur vie, j’ai besoin de connaître le contexte historique. C’est pourquoi dans un second carnet j’ai listé les régions, puis les départements et les communes dans lesquelles ont vécu mes ancêtres. J’y ai indiqué la période sur laquelle je dois faire des recherches. J’ai également prévu des lectures pour m’aider à comprendre le contexte ou des événements plus spécifiqueslectures

Enfin, je n’ai pas encore commencé cette partie, mais je prévois un troisième carnet qui sera dédié aux métiers qu’ils ont exercé. Je trouve très important de connaître leurs différents métiers, c’était une part très importante de leur vie.

Je suis encore loin de pouvoir commencer à écrire une ligne, mais maintenant que j’ai tout organisé je vais pouvoir entamer ma phase de récolte de l’information tout en me bornant aux générations concernées. Objectivement je pense que cette phase risque de durer quelques années…