La généalogie et moi

Je ne me souviens pas exactement quand je suis tombée dedans, mais c'était à l'adolescence. Les vieilles photos chez les grands parents, l'arbre généalogique commence par mon grand-père m'ont irrésistiblement attirée.

Me voyant intéressée mes parents me parlent de cousins qui ont déjà commence. Leur rencontre me permet d'avancer a grands pas.

En 1996, j'obtiens mon permis et la liberté. J'entreprends alors ce que je nomme des voyagenéalogiques. Ceux- ci me conduiront dans la Creuse, la Meuse et en Ille-et-Vilaine a la recherche de mes racines et de mes cousins. J'ai eu la chance de me retrouver systématiquement hébergée dans la famille éloignée. Me promener sur les pas de mes ancêtres et retrouver leurs villages et leurs maisons pour certains. Des souvenirs inoubliables.

Puis vint Noël 1998, ma marraine m'a offert mon premier logiciel de généalogie. Le rêve pour une future documentaliste comme moi. Je peux enfin regrouper toutes mes informations au même endroit.

La dernière révolution pour moi est l'ouverture des archives sur Internet. Cela m'a permis d'avancer a grands pas et de croiser des cousins encore plus éloigner. Par contre j'essaye de systématiquement vérifier l'information. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance, mais ça doit aussi être une déformation professionnelle toujours vérifier ses sources avant de diffuser l'information. Et puis c'est vrai qu'Internet est un gain de temps mais rien ne vaut la recherche en archives quand on peut encore avoir les anciens registres entre les mains. Quelque part cela me manque, mais je ne peux plus prendre la route pour aller consulter les archive comme avant entre mon travail et ma vie personnelle.

Mon nouveau défi généalogique est la découverte d'une nouvelle branche, celle de mon conjoint. Je vais avoir un bébé et je compte bien lui faire son arbre complet. J'espère que cela sera un peu plus exotique que pour moi. Je ne critique pas mes ancêtres mais je suis restée en France sur toutes les branches jusqu'en 1600, année où je passe seulement la frontière belge pour deux branches.

Je suis impatiente de commencer cette nouvelle aventure généalogique.

Une réflexion sur “La généalogie et moi

  1. j’ai des ancêtres mariniers ou bateliers , pour moi ce sont des mariniers car ils se sont toujours déclarés comme ça mais ils naviguaient sur la Loire et jusqu’à Blois d’après ce que j’ai trouvé , surtout en Maine et Loire et j’ai un "énorme" trou dans mon arbre car ils vivaient sur leur bateau et sans doute ne déclaraient ils pas les mariages et naissances et n’avaient ils pas de port d’attache ….. Impossible de trouver ces arrières grands parents paternels .Existe t il un site dédié aux bateliers ?????qui référencerait ceux qui transportaient de la marchandise par les fleuves ??????? Bonne recherche pour vous et tenez moi au courant des découvertes si vous pouvez Merci Annick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s