De Léonie à Eleonore

J’ai décidé comme Benoit le propose de remonter ma ligne maternelle, la seule modification c’est que je vais partir de ma fille.

Léonie

Que dire à part qu’elle est adorable et qu’elle a changé ma vie (maman très objective)

Céline (moi)

Je suis documentaliste et passionnée de généalogie (au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué)

Ghislaine ROYER

Ma maman, est à la retraite maintenant. Elle n’est pas une inconnue pour ceux qui ont suivi l’histoire du football féminin.

Geneviève PECHENET

Genevieve Péchenet

Geneviève PECHENET – Collection personnelle Céline Souëf

Elle est née en 1923 et est toujours bon pied, bon œil. Elle a rencontré mon grand-père à 16 ans, l’a épousé à 17. Trois mois après leur mariage il est partie à la guerre et en est revenu cinq ans plus tard.

Elle a élevé cinq enfants et « fait le trottoir  » comme elle dit. En fait elle vendait sur les marchés la production de mon grand père maraîcher-orthiculteur.

Germaine ANCHET

Germaine

Germaine Anchet – Collection personnelle Céline Souëf

Elle est née en 1893 et décédée en 1985. Je me souviens vaguement d’elle. Elle avait de superbes cheveux blancs que le coiffeur gâchait toujours avec des couleurs bleu/violet. Pour moi c’était la « vieille-mémère », ben oui dans la tête d’un enfant la mère de sa mémère ce n’est pas évident a faire le lien. Elle perd sa maman a l’age de 12 ans, alors qu’elle est l’ainée de 4 enfants. Son père épousera une autre femme un an plus tard. Elle a épousé son cousin germain en pleine guerre mondiale a des centaines de kilomètres de chez eux (Clermont-Ferrand). Elle élèvera ses quatre enfants dans le quartier du chemin vert à Reims.

Marie-Elise BEGLOT

Elle est née à Reims en 1868. Elle épouse François Anchet un coiffeur à l’âge de 24 ans. Ils auront quatre enfants qu’elle élèvera jusqu’à son décès a l’age de 38 ans. Ils vivaient rue Fléchambaut, rue qui n’existe plus à Reims car elle a laissé la place à un esplanade bordée d’immeubles.

Elodie LARDENNOIS (sosa

Elle est née en 1849 dans les Ardennes à Sault lès Rethel. Elle y épouse Simon Béglot avant qu’ils ne s’installent à Bétheniville dans la Marne. Elle sera couturière. Ils auront sept enfants qui n’atteindront pas tous l’âge adulte. A priori elle est décédée après 1902, je n’ai pas trouvé son décès dans les TD en ligne et elles s’arrêtent en 1902.

Louise LAGASSE

Elle est née en 1825 a Rethel, elle y décèdera en 1857 a l’age de 32 ans. Elle aura au moins deux enfants avec son mari Jules Lardennois. Elle sera marchande épicière.

Eléonore COUTIER

Je sais peu de choses sur elle. Elle serait décédée en 1826 a Rethel et aurait aussi été marchande

intineraire_ligne_maternelle

Itinéraire d’Eléonore (Rethel) à Léonie (Warmeriville)

5 réflexions sur “De Léonie à Eleonore

  1. Bernita dit :

    This was very interesting. Great job writing about your maternal line. Thank you for sharing their stories.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s