K comme Karma

Adèle Amélina Lurquin fait partie de ces ancêtres qu’ Elise nomme les invisibles. On pourrait ainsi résumer sa vie en quelques lignes.

Adèle née à Reuil le 24 novembre 1840, elle est la seconde fille de Jean-Louis et Constance. Elle avait une dizaine d’année lorsque ses parents ont quitté Reuil pour Bétheniville.

Elle deviendra tisseuse, elle travaillait déjà à 15 ans. Elle a vécu chez ses parents jusqu’à son mariage comme en atteste sa présence sur le recensement de 1861.

Lurquin_rec_betheniville_1861

Extrait du recensement de Bétheniville de 1861

En 1862, elle épouse Jean-Baptiste Lapoule un manouvrier. Elle avait assez d’instruction pour savoir signer.

Lurquin_Adele_signature_M_1862

Signature d’Adele Lurquin le jour de son mariage le 29 avril 1862

Elle décèdera onze plus tard a priori sans enfants. J’ai épluché les tables décennales aussi bien dans les naissances que dans les décès et je n’ai rien trouvé.

Je trouve son destin plutôt triste, avec son mari ils ne devaient pas rouler sur l’or et n’ont jamais été parents.

La pauvre a eu un mauvais Karma.

Une réflexion sur “K comme Karma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s