Mon Challenge AZ 2017

Dans un peu plus d’un mois commence le Challenge AZ 2017. Cette année j’ai décidé de vous raconter une seule histoire. Celle-ci sera composée de 26 paragraphes d’environ 100 mots.

J’espère vraiment qu’elle vous intéressera comme elle m’a passionnée.

Pour commencer ce Challenge n’aurait jamais vu le jour sans Nathalie qui m’a énormément aidée dans mes recherches.

Pour vous faire patienter et si vous le souhaitez, je vous propose un petit jeu, essayez de découvrir les intitulés de mes paragraphes. Ceux-ci peuvent être composés d’un ou plusieurs mots.

Jeu_challengeAZ

Bon jeu et on se retrouve le 1 juin pour le premier billet du Challenge AZ.

4 réflexions sur “Mon Challenge AZ 2017

  1. Bonsoir à tous ,
    Comme je suis curieuse, je n’ai pas pu attendre le 1er juin pour connaître les intitulés de Céline. ATTENTION, je donne mes réponses.

    Accusé, Baptiste, cape (ou Cécile, mais j’ai trouvé « cape  » en premier), Dominique, Eugène, feu (j’aime bien « filozelaston » mais… ), galère, homonyme, île (je n’ai pas trouvé mieux), Julie, kafkaïen, Léa (je doute que ce soit la bonne réponse mais je n’ai rien d’autre), mariage, naissance gémellaire, origines des faits, protection, querelle, recherche, savoyard, travaux forcés, ultime destination, vie d’orphelins, wanted, rien pour la lettre X, yeti, rien pour la lettre Z.

    Donc, si je résume, Céline, vous allez nous raconter l’histoire d’Eugène, votre ancêtre yeti, orphelin, originaire de Savoie, qui part à la recherChe de sa soeur Julie. il se marie avec Dominique mais se dit rapidement qu’il est aller se fourrer dans une drôle de galère ! Après une querelle avec sa femme, il se retrouve face à un problème kafkaïen : doit-il divorcer. ? Tout à coup, Baptiste arrive et l’accuse d’avoir mis le feu à sa maison. Eugène est condamné aux travaux forcés. Comme il ne veut pas finir vers cette ultime destination, il s’enfuit pour assurer sa propre protection. Sur ce, Léa placarde sur tous les murs des affiches « wanted ». Mais heureusement, la vérité est fait, celui qui avait mis le feu à la maison de Baptiste était un homonyme. Ouf, Eugène allait pouvoir remettre sa cape fétiche et se réconcilier avec Dominique.

    Alors, Céline, j’ai bon 🙂 ?

    Non, j’arrête de plaisanter, je suis toujours ravie de vous lire (et c’est toujours très intéressant).

    Bonne soirée

    • Bonsoir,
      Merci d’avoir participer et de m’avoir faire rire. Tu as trouvé beaucoup de mots mais ccchuuttt.
      Par contre pour l’histoire ce n’est pas vraiment ça

      • brigittesnejkovsky dit :

        elle m’amusait bien cette histoire 🙂 en tout cas, bravo Celine pour l’organisation de ce challenge az. Je sens qu’on va prendre beaucoup de plaisir à lire tout ca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s