T comme Travaux forcés

AZ2017_T

L’accusé Garnier est ainsi déclaré coupable par le jury d’avoir porté avec préméditation à François Redoux des coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Il est condamné à quinze années de travaux forcés. Garnier est désespéré en entendant la sentence.

Suite à cette condamnation, François Garnier ne se pourvoira pas en cassation et sera envoyé au bagne de Toulon tout d’abord, puis en Guyane où il décède le vingt-huit octobre mil huit cent cinquante-neuf.

Garnier est un récidiviste déjà condamné en mil-huit cent trente-sept pour outrage envers un gradé et en mil huit cent cinquante pour des coups volontaires.

doss_bagne

Extrait du dossier de bagnarde de François Garnier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s