Surprenant destins

La famille d’Eugénie Pellé-Beaumont a eu des destins divers. Son frère et son père sont rentrés à Origny dans l’Aisne. Philoxime le frère d’Eugénie s’y marie en 1867 sa mère est alors déclarée absente depuis 14 ans, soit quand ils vivaient en Australie.

Pelle_Philoxime_M_extrait
Extrait de l’acte de mariage de Philoxime Pellé en 1867 – Source AD Aisne en ligne

 

Sur un arbre quelqu’un indique qu’elle serait partie en Nouvelle-Zélande, mais sur le décès de son mari en 1883, celui-ci est indiqué comme veuf de Marie-Louise Parisot.

Pelle_JB_D_extrait
Extrait de l’acte de décès de Jean-Baptiste Pellé en 1883 – Source AD Aisne en ligne

 

Qu’est-elle devenue ? Quant à sa sœur Philomène, elle se serait mariée également en Australie avec un certain Jules Marie Guillet. Cette famille est un vrai mystère.

Arbre repère famille Pellé

Arbre_S2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s