L’imbroglio de Jean et Léonard BUJAUD

Mon sosa 164 Léonard BUJAUD est dit sur son acte de mariage datant du 17 février 1793 à Jabreille-les-Bordes fils de Jean BUJAUD (maçon) et de Marie COUTURIER.

Jean est né le 5 aout 1739 à Jabreilles-les-Bordes en Haute-Vienne.

Il épouse Marie COUTURIER en 1759. Sur cet acte son prénom est Leonard!

En faisant mes recherches j’ai découvert le . décès de Marie COUTURIER le 19 avril 1778. Là encore le mari est prénommé Leonard.

Jusque-là tout va bien.  

Cependant tous les généalogistes ayant ce couple dans leur arbre, remarient deux ans plus tard Jean BUJAUD avec Françoise MEYRAT. Malgré tout je ne pense pas que ce soit le bon Jean BUJAUD car lors de ce remariage il est indiqué comme veuf de Marie VERGNIAUD.  

Ce même Jean qui décède en 1798 est alors bien marié à Françoise MEYRAT, mais pas d’information sur sa première épouse.

Je n’arrive pas à trouver de décès de Marie VERGNIAUD. En plus ce curé écrivait tout petit on s’arrache les yeux sur ses registres. Sur l’acte de décès il est dit âgé d’environ 58 ans ce qui le ferait naitre vers 1739 ou 1740. Hélas je n’ai trouvé qu’un seul Jean BUJAUD, mon sosa 328. 

Je pense qu’il doit y avoir une confusion dans ces arbres. Que tout le monde a mélangé deux Jean BUJAUD. Mais le souci c’est qu’on ne trouve qu’un seul acte de baptême et de décès. Il n’est pas impossible qu’il manque des actes. Cela me parait en effet compliqué que le curé se soit trompé de nom pour la 1ere femme de Jean, COUTURIER et VERGNIAUD n’ont vraiment rien à voir.

Pour ajouter à la confusion, je ne trouve pas l’acte de naissance de Léonard BUJAUD fils de Jean et Marie COUTURIER. Mais l’année où il est censé être né j’ai bien un Léonard BUJAUD fils de Jean et Marie VERGNIAUD

Voici un résumé schématisé de cet imbroglio. Pour avoir le fin mot de l’histoire, il faudrait réussir à retrouver :

  • l’acte de baptême de celui que je suppose le 2e Jean BUJAUD
  • l’acte de décès de celui que je suppose être le 2e Jean BUJAUD
  • l’acte de mariage de Jean BUJAUD et Marie VERGNIAUD
  • l’acte de décès de Marie VERGNIAUD

7 réflexions sur “L’imbroglio de Jean et Léonard BUJAUD

  1. Bonjour, en lisant cette article me vient 2 petites théories (auxquelles vous avez surement pensé).
    Théorie 1 : Serait il possible que une fois elle est sous le nom de sa mère et sur l’autre le nom de famille de son père ou Théorie 2 : possibilité d’un premier mariage pour elle et sur un des acte se trouve son nom de femme marié et sur l’autre son nom de jeune fille ? Bonne fin de semaine

  2. Pingback: Suite de l’imbroglio Bujaud |

  3. Il y a 2 voire 3 Jean Bujaud : il y a le parrain de celui né en 1739, qui doit être certainement plus âgé mais il y a aussi le déclarant du décès de 1798 qui est âgée de 63 ans si je lis bien et qui serait donc né vers 1735. Il est aussi noté qu il est le cousin du défunt et qu’il est plus âgé que le défunt. Il me semble que c’est l épouse du défunt qui est âgée de 58 ans. Il faudrait donc retrouver ce cousin qui est peut être la clé. Pour Léonard Bujaud il y a en plusieurs aussi, je n arrive pas bien à décrypter mais j ai l impression que le témoin c’est un Léonard Bujaud « oncle » (?). Les 2 familles sont très liées et donc des homonymes à répétition. Certains ont dû naviguer entre 2 paroisses, les actes ne sont pas très loin à mon avis.

Répondre à Sylvia167 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s