Julien CHAUVEL et Julie LEROY, débitants de cidre rue de l’horloge à Dinan

Julien Joseph CHAUVEL (sosa 66) est né le 1er octobre 1789 à Dinan de Joseph Marie et Pellagie ORIOU. Son père était débitant, il le deviendra également. 

Débitant : Commerçant vendeur d’articles au détail. (source Les métiers de nos ancêtres)

Il épouse à Dinan le 29 octobre 1814 Julie, Augustine, Euphraisine LEROY la fille d’un maître chapelier. Elle est née à Paris le 14 mars 1792.

Ensemble ils auront 8 enfants qui naitront tous à Dinan. : 

David-Julien CHAUVEL

 Il est né le 5 novembre 1815. Il deviendra menuisier, puis laboureur et marchand de bois. Il épouse à Saint-Carné le 10 octobre 1836 Jeanne OUICE. Ensemble ils auront quatre fils. Ils s’installent à Trevron.

Localisation de Trévron

Il décède à seulement 34 ans le 4 juillet 1850. 

Esther-Hélène CHAUVEL (sosa 33)

Elle est née le 1e avril 1817. Elle épouse le 26 avril 1842 à Léhon Pierre, Cyprien SOUEF un marchand colporteur. Ensemble ils auront huit enfants. Elle décède le 14 novembre 1861.

Augustin, Julien CHAUVEL

Il est né le 8 juillet 1819. Il décède à seulement 18 mois le 13 janvier 1821.

Julie Euphroisine CHAUVEL

Elle est née le 29 avril 1822. Elle épouse le 25 octobre 1847 François, Julien, Marie EVALLET un boulanger. Ensemble ils auront 3 enfants. Elle décède le 23 janvier 1853.

Auguste, Joseph, Louis CHAUVEL

Il est né le 24 mars 1824. Il ne se mariera pas. Il deviendra Quartier-maitre de timonerie. Il décède à l’hôpital maritime de Brest le 18 mai 1848.

Quartier-maître désigne le premier grade de la Marine française (Source Wikipédia)

Ambroise Marie CHAUVEL

Il est né le 31 octobre 1828. Il deviendra Capitaine d’Armes. Il obtiendra la médaille militaire.

Grade d’Ambroise CHAUVEL – Source Bulletin 1589 des pensions militaires
Médaille militaire (illustration)

Il épouse à Brest Marie-Anne Nicole SALAUN. Il décède à Léhon le 26 février 1875.

Il était probablement de passage dans sa famille car il vivait toujours à Brest à ce moment-là.

Le capitaine d’armes, dans la Marine nationale française, est un officier marinier, en principe de la spécialité fusilier marin, responsable de la police du bord (Source Wikipédia)

Eugène, Alexandre CHAUVEL

Il est né le 21 janvier 1830. Il s’engage également dans la marine et deviendra Adjudant principal.

Grade d’Eugène CHAUVEL – Source Bulletin 1718 des pensions militaires

Le 16 octobre 1867 il est fait chevalier de la Légion d’honneur. Cependant son dossier n’indique pas pourquoi.

Légion d’honneur (illustration)

Il épouse le Rosalie Louise SALAUN. Il décède à Brest le 21 novembre 1902.

Je n’ai pour le moment pas trouvé de lien familial entre Rosalie et Marie-Anne SALAUN.

Ce que j’ai trouvé s’approchant je pense d’Adjudant principal : Maître principal est un grade de la Marine française. C’est le deuxième du corps des officiers-mariniers supérieurs. Il est l’équivalent du grade d’adjudant-chef des armées de terre et de l’air, ainsi qu’en gendarmerie nationale. (source Wikipédia)

Lucien-Jean CHAUVEL

Il est né le 4 octobre 1834. Tout comme ses trois frères il s’engage dans la marine. Il est décédé le 15 février 1870 à Sotteville-les-Rouen.

Il était domicilié à cette période au Havre. Il semble qu’à cette période un asile d’aliéné se trouvait à dans la rue où est décédé Lucien. Y-était-il enfermé car devenu un patient?

Histoire (illustration contenu 2)

Les décès de Julie et Julien

Tous les enfants sont nés rue de l’horloge. Cependant quand Julie décède le 4 novembre 1835 la famille a déménagé rue de Grâce.

Sur le recensement de 1841, Julien avait déménagé à Léhon avec les enfants.

Mais lorsque Julien décède le 16 avril 1843, il avait encore déménagé et vivait rue de Léhon à Dinan.

Localisation des rues où ont vécu Julien CHAUVEL et Julie LEROY dans le centre de Dinan

C’est très frustrant de ne pas connaître leur adresse précise rue de l’horloge car les maisons de cette rue existaient déjà pour la plupart à l’époque où le couple y vivait.

Rue de l’horloge à Dinan

A son décès ses quatre derniers fils sont encore mineurs âgés de 9 à 19 ans. Ils s’engageront tous dans la marine. Il est peu probable que ce soit une coïncidence sachant que le déclarant de son décès Jacques ORIOU, son cousin, était officier de marine.

J’ai essayé de savoir ce que sont devenus ses enfants après le décès de leurs deux parents. En me basant sur le recensement de 1846 :

David vit avec sa femme à Trévron

Esther vit avec son mari à Léhon

Julie travaille comme repasseuse et s’occupe de son petit frère Lucien

Je n’ai pas retrouvé Auguste, Ambroise et Eugène. Peut-être étaient-ils déjà engagés dans la marine. En tout cas je poursuis mes recherches.

Une réflexion sur “Julien CHAUVEL et Julie LEROY, débitants de cidre rue de l’horloge à Dinan

  1. Pingback: David LEROY et Julienne CARDIN, chapeliers voyageurs |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s