La moisson des innocents

moisson_innocentJe viens de terminer le dernier Dan Waddell La moisson des innocents. C’est le troisième opus des aventures de l’inspecteur Foster et du généalogiste Nigel Barnes.

Je suis un peu déçue car Nigel n’apparait qu’a partir de la page 182 sur 311! Et cette troisième enquête manque un peu de généalogie à mon gout.

Mais comme toujours Waddell nous plonge dans une très belle enquête policière qui trouve son essence dans le passé. Il nous emmène dans le nord de l’Angleterre et son histoire minière. Il nous introduit dans le passé de nos deux héros, nous expliquant ainsi par la même occasion comment ils en sont arrivés où ils en sont.

Si vous avez déjà lu les deux premiers, ce troisième ouvrage vous plaira. Sinon commencez par le premier Code 1789 il me semble nécessaire de les lire dans l’ordre.

Résumé éditeur

Ils furent deux enfants assassins, condamnés pour avoir battu à mort un vieil homme sans défense. Deux garçons maudits qui ont purgé leur peine et se construisent une vie d’adulte sous une nouvelle identité. Dieu sait comment, un justicier a retrouvé leur trace et décidé de leur infliger les affres de l’enfer. L’inspecteur Forster revient sur la scène du passé, qui est non seulement celle du crime mais celle de ses propres souvenirs.
Avec une habileté machiavélique, Dan Waddell nous emporte dans l’Angleterre profonde où il faudra démasquer bien des mémoires pour faire surgir la vérité.

Une réflexion sur “La moisson des innocents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s