14 février 1784, une triste Saint-Valentin dans la Marne

Le 14 février 1784, mon aïeul Charles Prevost (sosa 454) est accompagné de son frère Nicolas. Ils se rendent à l’église de leur village Bétheniville. C’est une triste journée pour eux car ils viennent déclarer le décès de leur mère Jeanne Prévost qui avait 82 ans et non 84 comme ils le déclarent.

Acte de sépulture de Jeanne Berthe – Source AD 51 [enligne]

Jeanne est en effet née à Betheniville le 22 septembre 1702 de Daniel et Jeanne Adam. Elle épouse le 11 février 1727 Jean Prévot qui sera tour à tour étaminier, sergier, manouvrier.

Bétheniville est un village qui a de nombreux villageois qui travaillent la laine.

Serger, sergier, sergetier : celui qui tisse la laine pour en faire de la serge (tissu de laine croisée).

Etaminer ou Etaminier : faisait de l’étamine (étoffe légère en laine cardée).

Ils auront ensemble 7 enfants :

  • Sébastienne 1727-1756
  • Nicolas 1729-1810
  • François 1731-1784
  • Simon ??
  • Louis 1738-1742
  • Jean-Baptiste 1738-1738
  • Charles 1740 – ?

Jean décède en 1745 laissant Jeanne seule pour élever leurs 5 enfants encore en vie. Elle lui survivra donc près de 40 ans et ne se remariera jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s