Les Monuments aux morts d’Alfred Royer

Papier_entete_St_ARoyerJ’ai été contactée par Laura une étudiante qui rédige un mémoire sur les monuments aux morts de Meurthe-et-Moselle. Et il se trouve que mon arrière-grand-père Alfred Royer, dont je vous ai déjà parlé en a réalisé plusieurs. J’avoue que je le savais vaguement mais je n’avais aucune idée des villages pour lesquels il avait réalisé ses oeuvres. Et Laura m’a envoyé un vrai trésor les croquis qu’il a réalisé pour quatre villages. Imaginez mon émotion quand j’ai découvert sa signature sur ces croquis. Lire la suite « Les Monuments aux morts d’Alfred Royer »

Alfred Joseph Royer (1876-1933)

Alfred Royer est né à Vaucouleurs en 1876. Il épouse Pauline Garnier en 1903. Soldat pendant la première guerre mondiale, il s’est retrouvé dans les tranchées à Verdun. Pour être démobilisé, a priori,  il fallait être père de six enfants vivants hors sur ses sept enfants, seulement cinq avaient survécu. Sa femme le rejoignit dans les tranchées (légende familiale). Neuf mois plus tard Germaine naquit,  Alfred rentra à la maison. Il était sculpteur à son compte tout comme son père avant lui. Il décédera en 1933, dix ans après Pauline laissant trois enfants mineurs élevés ensuite par la fille ainée.

Alfred Joseph Royer (1876-1933)Alfred Joseph Royer (1876-1933)

Photomontage

Cette photo est la seule que nous ayons des parents de mon grand-père maternel. C’est un photomontage réalisé avec les portraits présents sur leur tombe. Très peu de photos sont parvenues jusqu’à nous. Mon grand-père était le dernier de 9 enfants et il a été orphelin de mère à 5 ans et de père à 11. Si d’autres photos existaient elles ne sont pas arrivés de ce côté de la famille.

Alfred Royer et Pauline Garnier (Vaucouleurs)

Alfred Royer et Pauline Garnier (Vaucouleurs)

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑