Alfred Royer et Pauline Garnier

Alfred et Pauline sont mes sosas 12 et 13. La seule photo que j’ai d’eux ensemble est un montage, j’ai très peux d’informations sur eux car mon grand-père a été orphelin de mère à 5 ans et de père à 15 ans.

 alfredpaulinePauline et Alfred se marient en 1903. Au début ils ont vécu à Bar-le-duc, je le sais car leur première fille y est née en 1904. A la naissance de leur second enfant en 1906, ils étaient revenus à Vaucouleurs.

Alfred fût rappelé lors de la première guerre mondiale, il s’est retrouvé dans les tranchées à Verdun. Pour être démobilisé, a priori,  il fallait être père de six enfants vivants hors sur ses sept enfants, seulement cinq avaient survécu. Sa femme le rejoignit dans les tranchées (légende familiale). Neuf mois plus tard Germaine naquit,  Alfred rentra à la maison. La partie concernant le retour à la maison car père de six enfants est véridique car c’est indiqué sur sa fiche matricule. Alfred et Pauline auront neuf enfants en tout, deux décèderont en bas âge. Imaginez que lorsque j’en ai parlé avec mon grand-père, il n’avait jamais eu connaissance de ces deux enfants qui étaient ses frère et sœur !

Pauline décède en 1923 laissant sept enfants à élever. Je n’ai aucune idée de comment un

paulinenfants

Pauline avec ses 7 enfants vivants

homme seul a pu s’organiser dans ces années là, Alfred ne s’est jamais remarié. Je ne peux que supposer qu’il s’est appuyé sur ses filles aînées.

Doc_SteAlfredRoyer

Document de la société d’Alfred Royer

Alfred était sculpteur à son compte tout comme son père avant lui.

Il a dessiné et construit plusieurs monuments aux morts dans la Meuse et en Meurthe-et-Moselle.

Grâce aux recherches effectuées par une étudiante j’ai une liste mais je ne sais pas si elle est complète. Je vous en ai déjà parlé ici

MaM_Alfred_Royer

Monuments aux morts créés par Alfred

Il décédera en 1933, dix ans après Pauline laissant trois enfants mineurs élevés ensuite par la fille ainée Madeleine. Le petit dernier étant mon grand-père né en 1918.

img_4213_dxo-x-r

Alfred posant devant l’un de ses monument aux morts


Ce que je voudrais trouver

  • le parcours du régiment d’Alfred pendant la première guerre mondiale
  • quand sont-ils partis sur Bar-le-duc et revenus sur Vaucouleurs?
  • des informations sur le parcours professionnel d’Alfred, je voudrais savoir à partir de quand il a été son propre patron.
  • la liste complète des monuments aux morts réalisés par Alfred avec photos et dessins. Pour cela je devrais me rendre aux AD.
  • plus d’informations sur leurs frères et soeurs

Une réflexion sur “Alfred Royer et Pauline Garnier

  1. Pingback: Alfred Royer et Pauline Garnier | Gén&ea...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s