Où est décédé Jean-Baptiste Garnier ?

Wanted_GarnierJBJean-Baptiste est mon sosa n° 52. Je n’arrive pas à savoir où il est mort. J’ai déjà passé pas mal de temps à explorer les tables des lieux où je sais qu’il a habité. C’est d’ailleurs comme cela que je suis tombée sur l’acte de décès de son frère François mort au bagne en Guyane en 1859.

Il est né à Lamarche (Vosges) le 8 prairial an XIII et s’est marié, contre l’avis de sa mère, avec Antoinette Viard à Uruffe (Meurthe-et-Moselle) le 29 octobre 1834. Les trois enfants que je lui connais pour le moment sont nés à Uruffe. Il vivait encore à Uruffe lors du mariage de son fils Isidore en 1875.

Extrait du mariage d'Isidore Garnier et de Catherine Boussel à Vaucouleurs (55)

Extrait du mariage d’Isidore Garnier et de Catherine Boussel à Vaucouleurs (55) le 26 janvier 1875

A moins qu’il ne soit décédé centenaire je ne comprends pas pourquoi je ne trouve pas son décès à Uruffe, ni même à Vaucouleurs (au cas où j’avais vérifié). Je sais que nous sommes tous dans le même cas quand je le cherche sur Geneanet, personne n’a sa date de décès.

lieux_GarnierJB

Lieux où a vécu Jean-Baptiste GARNIER

4 réflexions sur “Où est décédé Jean-Baptiste Garnier ?

  1. Bonjour Céline
    As tu regardé dans les communes disposant d’hôpitaux à cette époque? Commercy? Saint Mihiel? Voire Nancy?
    J’ai un aïeul qui est décédé à l’hôpital.

    Autre piste: n’est il pas décédé dans la commune d’un de ses enfants?

    Rien sur Meuse.archives.fr ? Le site de dépouillement je veux dire, pas celui des archives départementales?
    Bises à toi

  2. As-tu consulté les tables de succession et absence ? En l’absence du lieu, tu vas être obligée de procéder bureau par bureau, mais ça peut être payant.

  3. J’ai déjà rencontré ce soucis avec certains de mes ancêtres, qui, pour une raison inconnue, ont fini leur vie à un endroit avec lequel ils n’avaient strictement aucun lien, mais au final pas si loin que ça des lieux où ils avaient vécu (deux ou trois tours d’escargot quand même). Je renchéris donc sur les propos de Sophie concernant les tables de succession et absence : c’est grâce à elles que j’ai retrouvé leur trace (pour ma part, j’avais de la chance, elles étaient en ligne, ce sera plus compliqué avec les archives de la Meurthe-et-Moselle).

    Concernant la piste des hôpitaux, il faudrait peut-être y ajouter Laxou (avec l’asile de Maréville), sait-on jamais.

    Enfin, on ne peut peut-être pas totalement exclure le fait qu’il soit décédé centenaire : on en retrouve bien au milieu du XVIIIe, alors pourquoi pas au début du XXe 🙂 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s