R comme Rivaux

Les Rivaux sont un peu à part dans cette branche. En effet, contrairement aux autres familles ils sont maçons et non vignerons.

Je suis remontée sur 4 générations de maçon à Troissy, après cela devient plus compliqué car je perds leur trace à partir l’arrière-grand-père Jacques.

Jean

Je vous ai déjà présenté Marie-Rosalie. Le père de celle-ci était je pense Jean Rivaux, maçon. Il est né en 1743 à Troissy de Jacques Rivaux Le jeune et d’Anne Rousseau. Il sera maçon mais également vigneron, en fonction des actes. Il se mariera deux fois. La première avec Elisabeth Beaupuis dont il aura sept enfants et la seconde avec Maire Gautier dont il aura une fille. Il décède en 1795.

Jacques le Jeune

Jacques le Jeune, père de Jean est le fils de Jacques Rivaux et Marie Cugnot. Il est né en 1707. Il s’est marié deux fois, il aura dix enfants de ses deux mariages, deux avec sa première femme Marie Morelle et les huit autres avec Anne Rousseau. Jacques le Jeune était « maitre maçon » ce qui est plutôt une réussite sociale.


Le maitre maçon

L’accession à la maîtrise donne au maçon le droit de faire « acte de maître », c’est-à-dire d’entreprendre des travaux pour son compte et d’embaucher. Il est garant pendant dix ans de la qualité de ses ouvrages sans pouvoir dégager sa responsabilité en accusant architecte ou propriétaire. Il peut faire condamner à de fortes amendes le compagnon qui voudrait faire acte d’entrepreneur à sa place. Il décèdera en 1784.

Pour accéder à la maîtrise, il faut réaliser un chef-d’oeuvre jugé par la communauté des maîtres maçons, fournir des garanties de « bonnes vie et moeurs » et payer les droits d’enregistrement de son nouveau titre.

Extrait du chapitre concerné, dans l’ouvrage Les métiers d’autrefois, de Marie-Odile Mergnac, Clair, Archives et Culture. ISBN 978-2-35077-218-9


Jacques

Jacques s’est marié trois fois, à chaque fois à Troissy. Mais sur aucun de ses mariages je ne trouve d’information complète quant à sa naissance.

Lors de son premier mariage avec Marie Cugnot (Cugnaut) en 1706, l’acte est tellement court que l’on connaît juste le nom des mariés et des témoins. Il n’y a aucune mention de la commune ni même des professions.

Rivaux_Cugnot_M_1706_Troissy

Acte de mariage de Jacques Rivaux et Marie Cugnot en 1706 à Troissy – Source AD51

Dans le second avec Marie Leveque en 1714, on sait qu’il est maçon et veuf de Marie Cugnot. Par contre, une information supplémentaire apparaît, il est nommé « RIVOT  » dit de la Vauzelle  » ».

Sur Geneanet, Jean Baldeyrou fait la supposition suivante : 

« Je pense qu’il est très vraisemblablement originaire du Limousin.
En effet, sur l’acte de son second mariage, le 24 avril 1714 à Troissy avec Marie Madeleine LEVEQUE, il est dénommé RIVOT  » dit de la Vauzelle « .
« Le hameau de « La Vauzelle » est sur la commune de Saint-Victurnien (87420). Par ailleurs, au hameau de La Barre-Veyrac (situé entre Veyrac, 87520,  et Saint-Victurnien) il existe « le chemin des Riveaux
« . Le patronyme Rivot (Rivaux, riveaux..) est particulièrement répandu dans ces communes. »

Je pense que c’est une piste à vérifier et une bonne idée. Je ne suis pas à un maçon du Limousin prêt, par contre ce serait une première pour cette branche. J’ai voulu consulter les archives de Haute-Vienne en ligne, mais pour Saint-Victurnien il n’y a rien avant 1737.

Rivaux_Leveque_M_1714_Troissy

Acte de mariage de Jacques Rivaux et Marie Leveque en 1714 à Troissy – Source AD51

Enfin dans le troisième en 1736 avec Jeanne Dumont, il est dit de la paroisse de Vinay. Or c’est la paroisse d’origine de sa seconde femme, il est possible qu’il s’y soit installé après son second mariage. J’ai essayé de chercher son acte de naissance dans ce village, mais je n’ai rien trouvé entre 1678 et 1685 (il serait né vers 1681).

Rivaux_Dumont_M_1733_Troissy

Acte de mariage de Jacques Rivaux et Jeanne Dumont en1736 à Troissy

De ses trois mariages il aura au moins huit enfants, mais aucun a priori avec Jeanne. Il décèdera toujours à Troissy en 1765, chose étrange lors de son décès il est dit veuf de Marie Leveque et aucune référence n’est faite à Jeanne Dumont sa troisième épouse.

Rivaux_Jacques_D_1765_Troissy

Acte de décès de Jacques Rivaux en 1765 à Troissy – Source AD51

D’où venait Jacques Rivaux père ? Encore un mystère.

famille_Rivaux

Liens entre les RIVAUX et le couple Jean-Louis LURQUIN et Constance LHOMME

Une réflexion sur “R comme Rivaux

  1. martine dit :

    en tout les cas y a eu beaucoup d’enfants et surement beaucoup de petits enfants la aussi..vive les grandes familles…ça devait quand meme etre bien difficile.
    encore BRAVO cousine!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s